[#Psycho] Garde : L’intérêt du sac de transition

Aujourd’hui, un petit article qui sort du cadre Montessori, quoi que cela peut être en lien psychologique pour un enfant.

Vivant une séparation et étant un bloguer papa geek averti, je me suis penché sur l’intérêt du sac de transition.

Définition

Le sac de transition

Un sac de transition c’est un petit sac que votre enfant va faire afin d’aller passer sa période de garde chez l’autre parent. Il va permettre au parent d’avoir :

  • Le carnet de santé
  • Les médicaments possibles
  • Prescription médicale si besoin
  • Objets oubliés durant la garde précédente
  • Un habit particulier

Et a l’enfant d’avoir :

  • Un objet du parent qu’elle quitte temporairement si besoin
  • Un objet qu’il a envie d’amener chez l’autre parent

L’objet transitionnel

Donald Winnicott, pédiatre, psychiatre et psychanalyste britannique définit l’objet transitionnel comme un objet essentiel au développement psychique de l’enfant.

Tout petit, le bébé pense ne faire qu’un avec sa mère ou son père. Cet objet lui permet de gérer au mieux la frustration du manque : il est objet de substitution maternel ou paternel.

Dans l’investissement de cet objet, l’enfant acquiert une certaine maîtrise de la situation, contrairement au sentiment d’impuissance qu’il ressent lors de la séparation avec son parent.

L’objet transitionnel a pour fonction principale une défense contre l’angoisse.

C’est la première possession objectale de l’enfant (Winnicott dit « non-moi »): c’est-à-dire différent de lui, au contraire du sentiment d’unicité qu’il éprouve vis-à-vis de son parent. Il prend conscience à travers son rapport à cet objet qu’ils sont distincts l’un de l’autre.Il apprend également petit à petit qu’il n’est pas tout puissant mais dépendant des personnes qui prennent soin de lui, que lui seul ne peut répondre à ses besoins. L’objet transitionnel accompagne cette transition.

Cet objet lui permet également de créer un « espace de transition », totalement symbolique, entre lui et le parent qu’il quitte, il représente alors « la présence rassurante». Il permet de s’en détacher progressivement pour s’ouvrir à de nouvelles expériences, relations avec le monde extérieur : il représente le signe du désir d’individualisation de l’enfant.

A travers cet objet transitionnel, un jeu de miroir se met en place : il va investir cet objet, s’occuper de lui de la même façon dont il souhaiterait qu’on prenne soin de lui pour le rassurer.

Pourquoi

Avoir des repères

Une chose est certaine : plus les enfants sont jeunes plus ils ont besoin de repères. A vrai dire, ils en ont besoin à tout âge mais quand ils sont petits c’est à vous de les leur fournir. Le temps est difficile à appréhender avant 5 ans, mais compter en nuits jusqu’à sept n’est pas un problème quand on a dix doigts !

Il est important pour un enfant que vous laissiez à votre enfant la possibilité de garder avec lui, dans son sac ou bien dans sa chambre, des photos de l’autre parent. L’objectif ici est que vous lui fassiez comprendre qu’on accepte qu’il ait une vie « partagée ». Ici, il est important de montrer que, malgré que ses parents soient séparés, de bons souvenir restent de cette époque.

Les repères affectifs

Pour une enfant, une séparation d’un domicile à un autre peut être facile tout comme difficile. Le sac de transition peut être un bon moyen de tisser des liens avec l’autre parent en cas de besoins. Amener le doudou préféré de papa chez maman est un bon moyen de lui expliquer que si papa lui manque, elle peut serrer son doudou contre elle. Avoir un objet de maman dans son sac, même futile (pince à cheveux) est aussi un lien affectif que l’enfant possède avec lui quand il se retrouve chez le père.

Psychologiquement

Deux points sont important dans cette notion de sac de transition.

Le premier c’est le rythme. Parfois le sac peut être presque vide, mais il est rassurant pour l’enfant, c’est un repère de rythme qui lui permet de savoir que dans la semaine, ou même un jour avant de partir, qu’elle peut préparer ou penser à quoi amener chez l’autre parent, cela lui permet de moins appréhender le manque de l’autre parent mais aussi de se mettre en condition de savoir qu’un nouveau cycle de garde va commencer.

Le deuxième est surtout excitant. Qui n’a jamais apprécié de faire son sac pour partir en vacances ? L’euphorie de se dire « Chouette, je pars bientôt« . La plupart du temps on stress pour faire son sac mais psychologiquement cela permet de déjà se mettre en condition des vacances, de sentir qu’on va lâcher prise prochainement, qu’on va passer d’un état à un autre.

Pour un enfant, faire son sac lui même en demandant au parent s’il peut prendre quelque chose va lui permettre de se mettre en condition de départ, de savoir que le lien vers celui qu’il quitte existe encore et va lui permettre de se sentir responsable et autonome dans ses choix.

Comment procéder

La bonne marche est déja de penser à trois etapes clefs.

Etape des affaires hors enfant

Précisez à votre enfant que les parents ont besoin de s’échanger des choses et que ce n’est pas négociable. Oui un carnet de santé ça prend de la place dans un petit sac mais expliquez lui que c’est pour son bien et que l’autre parent peut en avoir besoin pour sa santé. Même chose pour les médicaments ou papiers divers qui peuvent être regroupés dans une pochette qu’on glisse dans le sac pour préciser à l’enfant que ça c’est pour Papa ou pour Maman. Cela lui permettra de comprendre que cela n’est pas des jouets mais que cela fait partie du sac

Etape des objets de transition

Demandez à votre enfant s’il a envie de prendre un objet de Maman ou bien de Papa pour qu’il puisse le regarder, le serrer contre lui/elle au cas ou vous lui manquez. Ne donnez pas de limite, si votre bout de choux souhaite prendre votre pince à cheveux ou votre peigne c’est qu’il en a besoin. Bien sur, on accepte pas le téléphone ou bien la Playstation. Une bonne idée est de faire plastifier une photo de vous qu’il ou elle apprécie afin qu’elle puisse jouer avec, la poser quelque part sans l’abîmer.

Ne l’obligez pas à prendre l’album photo, c’est inutile. Expliquez lui que c’est juste un objet qu’on peut serrer contre son cœur quand on sent le besoin de voir l’autre parent. Cela évitera les crises de « Je veux Papaaaaaa » et cela lui permettra de lui faire comprendre que l’autre parent existe encore.

Etape des objets personnels

Un enfant peut avoir envie d’amener un doudou ou bien un objet qu’il apprécie. Cela fait partie de son besoin de se rattacher non pas à un parent mais à un lieu. Essayez de lui proposer de prendre quelque chose sans lui imposer quelque chose qui s’attache à vous, donc non pas de « Prends ceci, c’est Maman qui a acheté » mais plutôt « Souhaites tu amener un jouet ou un livre que tu aimes bien chez Papa ? »

Mes idées d’objet de transition

le bracelet SOS

Pendant l’émission « Aventure extraordinaires en famille » diffusé dans le Zone interdite sur M6, un objet a attiré mon attention. Ce bracelet assez sympa est une idée intéressante pour permettre à l’enfant d’amener un bracelet chez l’autre parent en personnalisant pour chaque parent son propre bracelet.

Exemple, Papa peut mettre  » ♡ Papa » et mettre derrière :

  • Vous pouvez utiliser un ICE (In Case of Emergency) 
  • Mettre son groupe sanguin
  • Un numéro d’une personne à appeler en cas de soucis
  • Mettre ses allergies

Et pour Maman mettre son propre message personnel sur le devant et derrière ce qu’elle souhaite.

Comme ça, l’enfant peut amener le bracelet de Maman chez Papa qu’elle a choisi avec Maman et avoir des informations importantes dessus pour aider le Papa en cas de soucis (numéro de Maman sous la main s’il n’a pas son portable, groupe sanguin qu’on ne connait pas toujours par cœur…) et inversement.

Le site BienMarquer propose un bracelet bien sympa pour 8 euros environ qu’on peut personnaliser facilement et choisir la taille, il est solide, résistant à l’eau et les choix de couleurs et de lettrines sont plutôt rigolotes et customizable.

Le doudou à Papa & Maman

Une bonne idée est de pouvoir lui proposer un doudou spécial que vous allez utiliser vous même pendant la semaine en dormant avec quand vous n’avez pas la garde de votre enfant. Cela lui permettra de s’imprégner de votre odeur, d’expliquer à votre enfant que c’est le doudou de votre enfant et le votre et ainsi lui proposer de l’amener chez l’autre parent. De par cette symbolique votre enfant construit le lien affectif avec et lui permet de sentir psychologiquement et réellement que vous êtes la si besoin.

Bien entendu, n’oubliez pas de lui dire de l’amener et si vous le lavez de bien penser à lui faire imprégner encore de votre odeur.

Pour un enfant en bas age c’est très important, bien entendu pour un enfant de 14 ans, le doudou ne sera pas très intéressant, par contre avoir un t-shirt de Maman qu’on peut amener chez Papa si on est une fille de 14 ans et une bonne alternative.

Conclusion

Le sac de transition est la première possession « du monde extérieur » de l’enfant.

Il est un objet symbolique très important pour sa (la) construction psychique de l’enfant.

Chaque enfant construit sa propre « sécurité», en fonction de son besoin du moment et de ce qu’il vit. Tel l’escargot, il amène chez l’autre parent sa petite maison sur son dos.

Si l’enfant arrive à s’identifier avec se sac de transition, il devient alors un grand objet transitionnel, une habitude, un ensemble d’objets fétiches qui l’aide pour se rassurer, et à se séparer, c’est à l’enfant de définir combien de temps il en a besoin et a quel moment. Son accès, ou son « habitude» ne doit pas lui être interdit car c’est réellement soutenant sur le plan psychique. C’est l’enfant le mieux placé pour connaitre son besoin en terme d’utilisation.

Au fond ce n’est pas l’objet en lui-même qui permet la transition mais l’utilisation que l’enfant en fait.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.