[#DIY] Les alternatives aux sucreries

Sucre pour enfant : rêve ou cauchemar ?

Quand on se balade dans un magasin, même une station service, nous sommes envahis par des linéaires à n’en plus finir de bonbons, gâteaux, barres chocolatées et autres sucreries, éclatants de couleur dans leurs emballages sophistiqués, à hauteur des petits qui sont forcément séduits…

Je vous invite à lire cet article très intéressant qui fait peur :

Un enfant de 8 ans a déjà mangé plus de sucre que son grand-père n’en a mangé de toute sa vie

Je ne vais pas rentrer dans les détails sur le sucre etc car malheureusement, nous en avons besoin et nous ne pouvons pas les supprimer. Par contre, nous pouvons et nous devons en tant que parents responsables, pouvoir doser en donnant des alternatives.

L’alternative saine pour parents et enfants

N’étant pas un Papa qui interdit, je me suis penché alors sur les façons de pouvoir associer du plaisir, en fournissant cette dose de sucre mais de façon intelligente.

Donc, je me suis posé la question de ce qui pourrait remplacer les trucs colorés et dès que la cacahuète fut en age de pouvoir manger quelque chose de solide, je l’ai porté directement sur les raisons secs en guise de cadeau caché dans les mains de Papa à découvrir en ouvrant chaque doigt et aussi en lui fournissant (2 maximum) au moment ou elle a quelque fringales juste avant de manger.

Ayant eu une maman Diabétique, nous n’avions déjà pas beaucoup de sucreries à la maison mais j’avais quand même quelque fois des bonbons.

SEEBERGER est une marque allemande qui fait des mélanges de produits apéritifs qui sont assez sympa.

L’avantage c’est qu’on a une qualité de produit saine, très proche du BIO (car Seeberger est assez réglementé en Allemagne) et un mélange contenant des noix, des raisins avec des bons sucres.

Bien sur il existe des sacs « bio » de graines etc mais vu le prix, cela fait plaisir aux enfants et aux adultes et sainement.

La quantité d’un sac est bonne et la proportion bien dosée. Photo ci dessous.

Les bonbons sains

Oui je vous vois dire « bonbon et sain ça va pas trop ensemble ». C’est vrai mais il existe des bonbons qui sont assez sains mais un peu cher qu’on trouve quand même facilement :

Gimme Five : Une marque lancée par Linda Hardy (100% issus de fruits)

Élaborés en collaboration avec le Professeur Patrick Tounian, chef du service de nutrition pédiatrique à l’Hôpital Trousseau (Paris).

Avis perso : Sympa, par contre pas très différent des bonbons que je donne à mes lapins « les bonbons NA (Nature Addict) » qui sont moins cher aussi

Bonbons Menthe-Kukzu : Enrichis à la spiruline.

Avis perso : Pas testé mais bon, je vois déjà la tête de nos monstres en voyant un truc qui ressemble à un médicament, pas très coloré et qui fait plus pensé à une pastille antimite.

Bonbons acidulés Ökovital : les plus ressemblants aux marques les plus connues

Avis perso : Jamais testé encore mais j’ai lu déjà pas mal d’avis positifs sur ce produit, cela ressemble bien au frites connues et en prenant un paquet comme ça et un paquet pour eux, si on partage bien et qu’on mangent en même temps qu’eux (en trichant bien) ils peuvent vite s’imaginer que c’est la même chose que nous mangeons. Je vais tenter d’en trouver et je donnerais mon avis en commentaire.

Il en existe pleins d’autres et pleins de blog qui font des recettes pour faire soi même alors je ne vais pas rentrer dans les détails. Je préfère fournir des pistes.

Et chez toi ?

Chez moi c’est un mélange de plusieurs choses. Cacahuète a le droit en moyenne à ceci :

  • Marshmallow (3 maximum par semaine dans de rares occasions)
  • Pommes Gala (à volonté car j’en ai pour mes lapins tout le temps)
  • Des fruits secs de chez Seeberger dans un petit bouchon (quatre heure)
  • Raisins sec (3 ou 4) si elle réclame quelque chose 1 heure avant le repas
  • Des bonbons NA à la pomme (3 max par semaine)

Et comme depuis petite je l’ai habituée à cela. Dans les rayons de bonbons, je peux passer devant sans qu’elle réclame car elle ne connait pas vraiment les autres paquets.

Conclusion

Il ne faut pas se faire d’illusion, des qu’ils grandiront ils vont y toucher donc interdire n’est pas utile, par contre moderer en expliquant qu’une bonne pomme c’est meilleur que 3 Fraises Tagada c’est mieux.

L’alternative des fruits secs est bonne car cela permet de vérifier aussi les allergies et leurs permettre de désensibiliser. Donner quelques brins de noix permet déjà d’aider le système immunitaire à reconnaître les produits pouvant être allergisant comme les œufs dont l’OMS a changé de fusil d’épaule sur l’age de l’introduction il y a quelques années.

J’allais oublié un produit qui a fait polémique entre moi et les services soignants en pédiatrie : le MIEL. Hésitez pas non plus à donner du miel, les fausses croyances sur le Botulisme je pourrais en parler des heures.

Vous avez d’autres alternatives ? Des produits ? Des idées ? Vos habitudes ?

Venez en parler ici avec grand plaisir, la santé de nos garnements est intéressante.


4 réflexions sur “[#DIY] Les alternatives aux sucreries

    1. Beaucoup de personnes dans le milieu des enfants en bas age (pédiatre, soignants …) passent leurs temps à préconiser de ne pas donner de miel aux enfants en dessous de 1 ans à cause du Botulisme sauf qu’en analysant bien les cas en France on découvre qu’on retrouve aucune informations sur la réel dangerosité du miel. C’est une vieille croyance que les gens passent leurs temps à transmettre sans vraiment s’informer, les cas sont extrêmement extrêmement extrêmement rares (voir wiki) et les soignants utilisent beaucoup cette parole juste pour ne pas dire qu’il ne faut pas donner du miel avant un an car « 1 – Le miel ben c’est du sucre et très concentré, 2 – Le miel est aussi un laxatif préconisé dans les troubles du transit ». Je connais des apiculteurs qui se battent depuis longtemps pour faire remettre en question cette croyance.

      Concernant la fabrication des sucreries oui, j’y avais pensé mais non je me vois pas investir pleins de sous pour fabriquer des petites choses qui vont ressembler à des choses du commerce. Une bonne pomme, une n’anane rigolote avec des petits pics et le tour est joué pour les sucreries. Apres si on a le temps pourquoi pas 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Merci pour cette info sur le miel j’irai jeter un coup d’œil, de toute façon ma fille va bientôt faire un an :).
        Je limite déjà le sucre, j’évite les yaourts spécial bébé, je les fais moi-même, elle les mange soit nature soit j’y rajoute de la compote maison. J’ai hâte de pouvoir lui faire des pâtisseries ou des petits biscuits qui à mon sens seront une bonne alternative aux sucreries 😉
        Il faut éduquer les palais de nos enfants dès le plus jeune car on nous parlait bcp du gras mais le vrai danger c’est le sucre!
        Belle journée!

        Aimé par 1 personne

      2. http://invs.santepubliquefrance.fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Risques-infectieux-d-origine-alimentaire/Botulisme/Donnees-epidemiologiques/Caracteristiques-epidemiologiques-du-botulisme-humain-en-2016

        En 2016, le taux d’incidence du botulisme était de 0,32 par million d’habitants. Ce taux est proche du taux d’incidence moyen observé pour la période 1991-2016 qui est de 0,38 par million d’habitants par an.

        Il y a 30 à 40 ans environ, on soignait la toux même des nourrissons avec du miel pour ses pouvoirs.

        http://opac.invs.sante.fr/doc_num.php?explnum_id=6959

        Cet étude des cas de botulisme en 1985 montre que le nombres de cas n’a pas varié entre les recommandations de l’OMS et maintenant

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.