[#Psycho] Observer son enfant selon Montessori : En pratique (3/3)

Dans cette partie, je vais tenter de vous donner des exemples du quotidien afin de vous inspirer dans cette quête simple, au final, afin de pouvoir le faire très facilement.

Les deux autres articles :

La première partie comprend les généralités, comprendre ce que peut faire un enfant pour l’orienter, savoir quels sont ses sens selon son age. Connaitre son développement neural et moteur afin de savoir vers quoi l’orienter.

La deuxième partie est axée sur comment l’observer, regarder, analyser, changer les choses afin de l’orienter à la maison (si facile en école Montessori avec les autres enfants) et comment savoir se remettre en cause sur les choix afin de lui donner une large gamme d’apprentissage progressive sans pour autant le faire partir de ses préférences.

Observation globale

Avant de mettre en place quoi que ce soit en observateur, il faut pouvoir comprendre le développement moteur, fin et neuronales simplifié de votre enfant. La question à se poser est :

Mon enfant a quel age, que peut t’il faire à cet age la ?

Première étape : A cet age, il fait quoi ?

Ce qui m’a beaucoup aidé sont, bien entendu mes 2 livres que je parle de Catherine Gueguen ou de Fitzhugh Dodson mais SURTOUT les excellents articles de :

Naitre et Grandir

Ce site est une vrai mine d’or à ne pas sous estimé. il comprend toutes les phases de développement simplifiées selon l’age de l’enfant.

Si votre enfant à 1 an et demi, il suffit d’aller à la section : 1 an et demi et vous avez les sections :

  • DÉVELOPPEMENT AFFECTIF
  • MOTRICITÉ FINE
  • MOTRICITÉ GLOBALE
  • DÉVELOPPEMENT INTELLECTUEL
  • DÉVELOPPEMENT SOCIAL

En lisant chaque section, ils vous apprennent ce que font les enfants à cet age la et ce qui suit ensuite. Si votre enfant à un peu de retard sur la moyenne, allez à la section précédente, au contraire, allez à la section suivante.

De la vous trouvez des conseils, des connaissances sur les principes de bases à cet age la et vous avez votre trame directrice.

Deuxième étape : analyser ce qu’il fait et ne fait pas

Maintenant que je connais les fondements moyen de son développement, je vais m’intéresser à ce qu’il fait bien ou mal. Je me fais un petit google doc ou Excel ou un petit tableau en notant les évolutions possibles futures ou précédentes de mon enfant. Je met une petite note de 1 à 3 ou autres choses pour me donner un avis :

  • pas de note, il ne le fait pas
  • 1 il commence à le faire mais maîtrise mal
  • 2 il le fait assez bien
  • 3 il le fait très bien et souvent

Prenons l’exemple du dessus d’un enfant de 1 an et demi. Le site m’indique :

À cet âge :

  • il insère des tasses à mesurer et des boîtes les unes dans les autres (il les emboîte);
  • il enlève seul son pantalon s’il est descendu et tente de se déshabiller;
  • il met des jetons dans une tirelire;
  • il empile 5 cubes;
  • il boit dans une tasse en la soulevant et en la remettant sur la table.

Je me fais un petit tableau tout simple :

Insère des tasses2
Enlève son pantalon3
Mettre des jetons
Empile 5 cubes1
Boit dans une tasse3

Et voila.

Grace à 20 secondes pour le faire ici sur mon article, je connais déjà certaines choses que je peux mettre en place, les évolutions que je dois observer et les choses qui ne sont pas prioritaires.

Maintenant, je regarde la même page et je regarde ce qui est prévu dans les prochains mois.

Dans les prochains mois, il commencera à :

  • essayer d’ouvrir les portes en tournant la poignée;
  • mieux respecter les limites de la feuille lorsqu’il dessine;
  • tenter d’ouvrir et fermer des ciseaux pour enfants;
  • assembler de gros blocs pour faire des constructions;
  • tenir son verre d’une main;
  • être plus habile pour s’alimenter seul avec une cuillère ou une fourchette.

Et HOP un petit tableau sous WordPress en 20 secondes

Ouvrir une porte normalement1
Respecter les limites1
Utiliser des ciseaux pour enfants
Assembler des gros blocs3
Tenir son verre d’une main2
Etre habile avec une fourchette3

Et voila, j’ai des idées d’évolution courantes et des idées d’apprentissage futur. Ça me donne des astuces aussi sur ce qu’il sait faire et ensuite comment le faire évoluer pour plus tard.

Il m’a fallut, en écrivant l’article, que 2 minutes pour me faire un plan d’action dans le mois. Vous pourriez le faire ? Et bien oui c’est aussi simple que ça et ça prend pas beaucoup de temps (rien que le temps de me lire, si vous êtes la, vous auriez fait l’année en cours, non non partez pas, j’ai pas fini !!!)

Troisième étape : Je planifie

Je connais mes axes directeur de mon observation à la maison. Je vais donc réfléchir à planifier des choses, sélectionner parmi les jouets qu’elle possède, ce que je peux faire pour améliorer les choses et l’aider à évoluer.

Dans mon exemple :

Utiliser des ciseaux pour enfants : Je vais chercher sur le web et prévoir un moment découpe de feuilles de papier avec Papa ou chercher des images à découper.

Mettre des jetons : Je vais prévoir ce weekend, un moment pour trouver un carton d’emballage pas trop gros, ou lui acheter une tirelire pour plus tard , prendre des boutons de coutures et on va se faire un jeu de le faire ensemble pour commencer.

Et voila. par ce petit exercice, je met en place des lignes sur le mois à venir, les 6 prochains mois et l’année en cours.

Observation fine

Maintenant, rentrons dans la pedagogie Montessori. Devenir l’observateur. J’ai mes axes directeur sur ce qui est prevu dans le mois, année à venir. Je vais donc l’observer de temps en temps et remplir mon petit carnet de note en n’oubliant pas mon tableau d’evolution.

Je vais donc lui proposer quelque chose, l’observer comme je l’ai décrit dans l’article précédent, et prendre des notes.

Concretement, je vais l’observer pendant une activité mais aussi le faire pour une journée entiere. Un exemple ?

Voici un exemple du dernier weekend pour ma cacahuète.

Un weekend, observations et conclusions

Chaque fin de weekend avec ma fille, je me remémore ce que j’ai fait, ce qui s’est bien passé, ce qui s’est mal passé. Je le note sur un calepin, je regarde ce que j’aurais pu faire et je regarde mon comportement.

Exemple d’un weekend extrait de mon Notepad (en gras mon analyse)

  1. A la piscine, j’aurai du plus faire l’avion dans l’eau avec elle
  2. Elle a apprécié que l’on colle ensemble les dessins avec le scotch
  3. Elle réclame beaucoup de s’occuper de ses plantes
  4. Elle a demandé à voir son grand père 2 fois
  5. Me pose beaucoup de questions sur ma mère décédée
  6. Se lève beaucoup moins de table et reste plus longtemps assise
  7. Apprécie moins les Legos
  8. Semble préférer utiliser ses crayons quand ils sont sur la table

Ensuite de chaque phrase, je regarde ce qui me concerne et ensuite je regarde ce que j’aurais pu faire et ce qui peut etre mis en place sur la fois d’apres.

Exemple de bilan :

  1. La piscine, donner plus de temps à des jeux ensemble, acheter des petites balles pour jouer avec elle
  2. Lui proposer des activités avec du collage, lui faire faire des dessins et lui proposer de se trouver un endroit ou mettre ses œuvres d’art
  3. Lui refaire encore et encore comprendre que c’est elle qui arrose, même si je me répète a chaque fois que « oui c’est toi qui arrose », comprendre pourquoi elle se répète
  4. Appeler mon père pour faire une activité ensemble
  5. Voir comment parler plus précisément de la mort, si elle se répète c’est qu’elle a du mal a se construire, me renseigner sur comment mieux le décrire (livre ? BD ?)
  6. Continuer à lui faire faire une pause au bout de 10 minutes (m’aider à débarrasser en milieu de repas ?)
  7. Mettre dans l’armoire les Legos, changer par quelque chose d’autre
  8. Laisser les crayons sur la table et mettre des feuilles en plus

Ce n’est pas grand chose, mais cela montre un exemple de remise en question toute simple sur ce que l’on peut faire et cela ne m’a pris que 5 minutes à l’écrire et trouver des idées.

A la fois d’après, quand le weekend arrive, je relis mon plan d’actions, je regarde s’il est en corrélation avec mon plan globale et je met en place.

Selon les points de mon bilan, je met une petite étoile pour me dire que j’ai pensé à le faire et une note (0 à 3) pour m’indiquer l’évolution et si c’est 3, je stabilote en vert la chose mais je la raye pas, je le referais surement histoire de lui faire faire au moins 2 fois à 3 fois.

Bien sur, tout n’est pas faisable et à force que les weekends ou les semaines s’accumulent, il y a des points que vous n’aurez pas le temps de faire mais le principal c’est de se dire que vous avez observé, vous avez remis en question certaines choses et vous l’avez fait évolué dans un bon sens et de nouveaux apprentissages.

Conclusion

Comme vous pouvez le voir. Utilisez la methode Montessori à la maison est faisable même en etant parent. Il suffit de prendre du temps, se planifier des petits moments pour noter, stabiloter, ecrire, analyser l’observation, analyser le resultat apres mise en place et vous avez fait un premier pas.

Je suis sur qu’il y a d’autres facons de faire. Je n’ai pas la science infuse dans ce domaine mais en faisant cette petite gymnastique, cela permet de faire evoluer ma fille dans le bon sens. Lui proposer des choses qu’elle ne pense pas, lui donner pleins d’experiences à faire, respecter le developpement de son cerveau et lui permettre de prendre de la joie à chaque moment.

Je passe aussi sur le fait qu’en lui expliquant le pourquoi, elle comprend que je l’ecoute.

« Papa la dernière fois, il a pas joué beaucoup avec toi dans la piscine, nous allons jouer ensemble avec des balles tu aimerais ? »

Que vas t’elle retenir ? Que je me remet en cause, que je l’écoute, que je trouve des solutions, que rien n’est grave et que même si je ne dis rien, je suis present.

C’est pas beau ça ?

Et vous ? c’est quoi vos méthodes pour observer à la maison ?

Références

Les tables de négociations : https://lesvendredisintellos.com/2012/04/20/la-table-des-negociations-montessori/

Intervenir ou non dans les guerres de fratries : https://www.psychologies.com/Famille/Relations-familiales/Soeurs-Freres/Articles-et-Dossiers/Freres-et-saeurs-entre-fusion-et-rivalite/Parents-intervenir-ou-non-dans-les-conflits-freres-soeurs

https://www.planetesante.ch/Magazine/Bebes-enfants-et-adolescents/Etre-parent/La-montee-en-puissance-du-parent-helicoptere

Qu’est ce qu’un parent hélicoptère : https://fr.wikipedia.org/wiki/Parent_h%C3%A9licopt%C3%A8re

Les neurones mirroirs : https://apprendreaeduquer.fr/une-animation-pour-decouvrir-les-neurones-miroirs/

Comment observer son enfant selon Montessori : https://enconfianceavecmontessori.com/comment-observer-enfant-selon-montessori/

La Motricité fine : https://lesprosdelapetiteenfance.fr/bebes-enfants/psycho-developpement/la-motricite-fine-en-4-points-clefs

Naître et grandir, très détaillé sur comment aider son enfants pendant les étapes fine et globale pour chaque mois et année : https://naitreetgrandir.com/fr/etape/0_12_mois/developpement/

Plus pour mon 2 eme articles mais sympa à lire : Comment observer son enfant ?


2 réflexions sur “[#Psycho] Observer son enfant selon Montessori : En pratique (3/3)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.